Terminologie - Complexité

PLAN DU SITE PREAMBULE COMPLEXITE ENTROPIE RESEAUX COMPLEXES SYSTEMES COMPLEXES AUTO-ORGANISATION

EMERGENCE MODELISATION / SIMULATION REDUCTIONISME / HOLISME SYSTEMES COMPLEXES ADATATIFS TERMES DES PHENOMENES NON-LINEAIRES

Description condensée du domaine, principes essentiels

La complexité, notion très utilisée en science, en philosophie et dans le langage courant

 Confusions fréquentes  entre simple (relation évidente entre les composants), compliqué (difficile à comprendre,) complexe (beaucoup d’éléments en interaction), et aléatoire (incapacité à trouver une description courte) [*]

 Le niveau de complexité ne s’applique pas au système mais au projet de l’observateur (William Ross Ashby) 

  Multiples façons de définir et mesurer la complexité :

Langage courant : incapacité à trouver une description simple des éléments d’un système

Complexité de Kolmogorov : taille du programme le plus court permettant de reproduire le comportement auquel on s’intéresse

Profondeur logique de Bennett : temps (nombre de pas) pris par ce programme

La procédure n’est pas un critère car une procédure très simple peut provoquer une complexité extrême

Domaine d’applicabilité

Surprise des chercheurs : les mêmes outils s'appliquent à des systèmes très variés (cerveau, Internet, fourmilière, épidémies, économie…)

 Philosophie, épistémologie, physique, biologie, écologie, sociologie, sciences de l’information, techniques

Glossaire des termes et notions associées

Système, Hiérarchie et niveaux, Feedbacks, Transdisciplinarité, Systémique, Holisme

 Grands noms du domaine :

Henri Poincaré, L. von Bertalanffy, N. Wiener, Edgar Morin, Jean-Louis Le Moigne

Stuart Kauffman, John Holland, Murray Gell-Mann, Scott E. Page, Bryan Arthur

Quelques lectures de référence

« Complexity - the emerging science at the edge of order and chaos” Mitchell Waldrop

« Complexity - A guided tour” – Melanie Mitchell

 « Une épistémologie des champs complexes »

 Patrick Juignet http://www.philosciences.com/Articles/Gepistcomp.html

Ce qu’il faut retenir

 Eviter la confusion entre simple (relation évidente entre les composants), compliqué (difficile à comprendre) complexe (beaucoup d’éléments en interaction), et aléatoire (incapacité à trouver une description courte)

 Il n’existe pas de mesure universelle de la complexité, mais plusieurs approches, selon les cas

    [*]   Plus commode de définir système complexe que complexité (Ressemble à « dromadaire, chameau à 1 bosse » et « chameau, dromadaire à 2 bosses »